Ce 2 février, nous avons commencé notre année musicale 2018 par un concert à Autun, dans la grande salle municipale Colonel Lévêque, au profit de l’association BEOGO NEERE. En langue mooré, parlée dans la province du Yatenga, au nord-ouest du Burkina Faso, cela veut  dire "Lendemains meilleurs".

L’ association a été créée en 2003 par quelques autunois, autour de Jean-Louis CHABAUD, pour venir en aide aux petits élèves des écoles de brousse de cette région.

Ce concert "de bienfaisance" nous fournit l’occasion d’évoquer la diversité de nos "clients". En 3 ans et demi d’existence de SWING-ATTITUDE en sa forme actuelle, nous aurons joué pour des cafés et des restaurants, des associations, des particuliers (mariages, noces d’or, départ en retraite), des municipalités, un club de danse, une transmission d’entreprise… et dans des lieux aussi divers que des petites salles de restaurants ou de cafés (parfois associatifs),  la grande salle du Cèdre à Chenôve, l’abbaye de Cluny, les Hospices de Beaune, des scènes de plein air, une église…
Nous sommes donc très adaptables. N’hésitez pas à nous mettre à l’épreuve !


 

 

 

 

Nous avons déjà consacré certaines gazettes à la présentation de trois des membres de SWING-ATTITUDE :

* gazette n°9 pour Roger le batteur,

* gazette n°15 pour Bernard-trompette,

* gazette  n°26 pour Bernard-guitare.

... Manquait le 4ème homme, Loulou.


 


 

 Loulou (c’est le diminutif de Michel ; ça ne s’invente pas) est notre doyen, mais c’est le moins chevronné de nous quatre : certes, il fut à 22 ans bassiste professionnel (à la guitare-basse à l’époque) pendant 2 mois (!!!), avec un groupe qui fit toute une saison estivale dans un casino de la côte d’opale.

 

Puis il ne toucha guère à la musique ensuite, des décennies durant, alors que les 3 autres multipliaient les interventions dans des groupes régionaux.

 

Ce n’est qu’à la retraite qu’il commença une carrière de contrebassiste en rejoignant le quartet SWING-ATTITUDE !

 

En plus de son rôle à la rythmique, Loulou, c’est l’écrivain du groupe ! Bien que tout ce que nous faisons soit  à responsabilité collective, il est le plus actif pour la rédaction de nos gazettes et de nos courriers et mails de prospection.







Même certains lexiques de vieux patois morvandiau l’ignorent : un esquipot, pour un ancien du Morvan, c’est un repas convivial où chacun apporte sa part de frichti pour une mise en commun.


C’est le nom qu’a choisi l’association ACP, de MONTSAUCHE-Les-SETTONS, pour son "café associatif" situé en plein centre du village.


Et c’est l’un des lieux où notre quatuor s’est produit le plus grand nombre de fois : ce sera la 4ème avec le concert que nous y donneront le 22 juin pour prolonger une fête de la musique commencée la veille à la brasserie de la Bourse à Autun (nous en reparlerons).



Ca se passe ainsi, à l’ESQUIPOT : après un repas préparé par les bénévoles de l’association et réunissant public et musiciens, on pousse les tables et on danse ! 

Bien sûr, ce n’est ni le Zénith, ni l’abbaye de Cluny, où nous serons à nouveau en juin pour le Grand Gala des Arts et Métiers, avec ses 4000 convives en smokings et grandes robes.

 A l’Esquipot, la faible capacité du lieu (40 personnes ou guère plus) ne  permet pas de dégager pour les musiciens une indemnité gigantesque, mais c’est si sympa que nous avons jusqu’ici répondu "présents" à chaque appel de Françoise VIMONT, la présidente d’ACP et membre de la commission de programmation du café.

Si le temps le permet, nous jouerons cette fois en extérieur, ce qui augmentera l’effectif public possible !

D’autres sont en négociation, mais nous avons à ce jour 11 concerts en commande (liste ci-dessous).

Le tout prochain aura lieu dans le cadre prestigieux du farinier des moines (13ème siècle) de l’abbaye de Cluny. Ce sera notre 3ème participation au Grand Gala des Arts et Métiers et, cette fois, nous partagerons la scène, toute la nuit en alternance, avec le groupe de musique klezmer HOT AZOY, venu de Clermont-Ferrand (63).

Nous le connaissons bien, au point que, pour certains morceaux, nous procéderons à quelques mélanges de musiciens entre les 2 groupes.


 Une belle aventure en perspective.

Nous ne reprendrons pas ci-dessous la liste complète des 11 concerts que nous avons en commande au moment où nous bouclons cette gazette : voir pour cela la précédente. 

Contentons-nous de citer les 4 prochains et d’évoquer plus particulièrement celui du 21 juin au café-brasserie de la BOURSE à Autun.


Nous avons déjà expliqué (gazette 10) que notre groupe est issu du quintet HOT FIVE SWING,  qui s’est produit avec succès, de longues années durant, en région d’Autun et du Morvan.

Trois des musiciens actuels de notre quartet sont des anciens d’ HOT FIVE SWING et ont fêté la musique, chaque 21 juin depuis une quinzaine d’années, à "la BOURSE".

Nous perpétuons cette tradition !


 

Nous ne nous mouchons pas du pied, car c’est un superbe établissement, classé à l’inventaire
supplémentaire des monuments historiques pour son décor Art Nouveau réalisé entre 1900 et 1925. Aux commandes, Sonia et Jean-Paul donnent une âme à ce "monument" du commerce autunois.


 
Comme pour les années précédentes, nous jouerons dehors, sous un barnum installé sur le trottoir, pour qu’en profitent aussi bien les clients attablés en terrasse de la BOURSE (ceux qui auront réservé leur repas en téléphonant au 03 85 52 11 77) que les passants de l’avenue Charles-de-Gaulle.

Bonne fête de la musique à tou(te)s.