The sheik of Araby : Cette chanson est inspirée d’un film à succès de 1921, avec Rudolph Valentino dans le rôle titre. Conçue par son compositeur Ted Snyder dans un style arabisant, elle a été très vite adoptée par les jazzmen, notamment new-orleans.

Ses versions sont innombrables et, parmi les plus inattendues, citons celle qu’ont commise les Beatles en 1962 : à notre avis, ce n’est pas ce qu’ils ont fait de mieux !