Lorsque Bécaud sortit la chanson qui suit, en 1958, personne ne l'aurait qualifiée de rock'roll. Et pourtant, ça y ressemble fort et c'est à cause de ce type de répertoire que Bécaud fut surnommé Monsieur 100 000 volts . Voici Viens danser .